Le Témoin ou la Timide Espérance - (1984)

Christiane Guymer 

  • Noir et blanc ~ Sonore ~ Simple écran

  • 16mm

  • Distribution : Light-Cone

Film ciselant lettriste, 9min., qui souligne l'éthique novatrice du lettrisme et le monde du silence des médias, en particulier français, pendant cinquante ans, à son égard (English version: The Witness or the timid hope).

       Dans sa démarche de témoin vis-à-vis de certains créateurs du Mouvement lettriste et de leurs difficultés pour construire un monde de plus de richesses et de plus de bonheur, la narratrice a sélectionné ici des images pacifiques, gaies, montrant une vie heureuse.

       Ce film est un film ciselant lettriste, c'est-à-dire où l'image au montage accéléré, en dischronisme avec le son, a été elle même "ciselée" en dessinant sur les vues des motifs abstraits, symboliques, qui ajoutent  au sens de celle-ci.

      Dans ces images pacifiques, d'une vie heureuse, la réalisatrice évoque sa place de "témoin" du Mouvement lettriste qui a révélé la CREATION comme valeur centrale d'un nouveau système philosophique. Témoin privilégiée des réalisations multiformes de l'un des créateurs majeurs de ce mouvement, elle souligne l'éthique créatrice et l'humilité indispensables au témoin pour rejoindre ces créateurs, volontairement méconnus par les médias français, et laisser une trace sur "le monde du silence" imposé à des artistes contemporains.

      Le film est dédié à Suzanne Lemaître, sa mère, Jeanne d'Arc des temps modernes, réalisatrice elle-même -à l'âge de 90 ans!- d'un film lettriste TOUTES LES FEMMES SONT DES JEANNE D'ARC, et dont la dimension créatrice de sa vie a été sans cesse l'application de la parole que Picabia inscrivait sur l'un de ses tableaux : "Je prête sur moi-même".